Le label « Fait Maison » évolue !

Dans un précédent article nous mentionnions la difficulté que rencontrait les restaurateurs à appliquer la mention « Fait Maison » sur leur carte. En effet, nombreux sont ceux qui se sont montrés réfractaires à l’usage de ce label qui permettait de considérer « Maison » des plats assemblés à partir de produits crus uniquement surgelés par exemple.

Depuis son entrée en vigueur il y a 9 mois, seul 10% des restaurateurs a fait usage de cette mention. Cet échec s’explique en partie par le fait que les restaurateurs cuisinant vraiment « Maison » ont refusé de jouer le jeu face à des restaurateurs qui pratiquaient uniquement de la cuisine d’assemblage.

Ce mardi la secrétaire d’état au commerce, Carole Delga a reçu les principaux représentants de la profession. Il a été décidé de faire évoluer les conditions d’applications de cette mention. Ainsi à partir du moi de Mai, seul les produits bruts cuisinés seront considérés comme des plats  » Fait Maison ». Tous les produits crus surgelés, sous vides, précuits ne pourront plus être associés à ce label.

La liste des exceptions a elle aussi été simplifiée. En effet, partant du principe qu’un restaurateur ne peut pas tout faire lui-même il est accepté qu’il puisse utiliser des produits déjà tout fait tels que la charcuterie, le pain… Cette liste a tout de même était révisée afin de contrer certains abus. En combinant certaines exceptions, certains restaurants appliquaient le logo fait maison à des produits achetés à l’extérieur !

Nous verrons donc dans les prochains mois si le logo de la casserole surmontée d’un toit fleuri sur les cartes des restaurants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *