La mention « Fait Maison »

Depuis le 15 Juillet 2014, la mention « fait maison » doit apparaître sur les menus des professionnels de la restauration à côté des plats entièrement cuisinés sur place à partir de produits bruts.

Cette mention est obligatoire pour tous les professionnels du secteur : restaurants, traiteurs, food truck…

Ce logo a pour objectif de signaler aux consommateurs les plats entièrement réalisés « maison » depuis des produits bruts à ceux de provenance industrielle.  L’intérêt pour le professionnel est de valoriser son métier en mettant en avant les plats élaborés par le cuisinier.

La liste des produits considérés comme rentrant dans la composition de la mention « fait maison » sont définis par un l’article D. 121-13-1 du décret n°2014-797 comme des « produits n’ayant subit aucune modification importante, y compris par chauffage, marinage, assemblage ou combinaison de ces procédés ». Ainsi un plat élaboré à partir de produit découpés surgelés pourra être considéré comme « fait maison » alors que des frites surgelées ne le seront pas.

En théorie, les restaurateurs avaient jusqu’au 1er janvier 2015 pour se mettre en conformité. Après cette date des contrôles menés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes peuvent amener à des sanctions prévues par le code de la consommation. Toutefois, ce logo a beaucoup été critiqué par les restaurateurs qui jugent cette réglementation assez éloignée du réel esprit « fait maison » puisqu’il autorise des préparations à partir de produits surgelés ou de sauces préparées. Résultat, il semblerait que le gouvernement envisage de faire marche arrière pour remplacer cette mention par une nouvelle. Cette fois-ci, les professionnels de la restauration seraient consultés pour établir conjointement avec le ministère les règles de cette nouvelle signalétique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *