Les caisses enregistreuses deviennent coffres forts !

Vous avez déjà peut être eu l’occasion de tester cette nouvelle caisse enregistreuse qui équipe déjà certaines boulangeries, presses ou tabacs, les caisses dites coffres-forts. Vous ne remettez plus votre argent au vendeur mais l’insérer directement dans un monnayeur !

Certains établissements ont dû choisir ce type d’équipement pour faire face à la recrudescence de braquages. En effet, ces commerces brassant beaucoup d’espèces au quotidien sont la cible facile de malfrats à la recherche d’argent facile. Sans autre moyen de défense que parfois une vidéosurveillance peut dissuasive, ces boutiques font l’objet d’attaques régulières voir répétées pour mettre la main sur le tiroir caisse. En s’équipant de caisses blindées dites inviolables, les propriétaires espèrent bien dissuader de potentiels voleurs.

Cependant si cet équipement sécurise et tranquillise l’esprit des propriétaires, tous les clients n’adhèrent pas à ce nouveau concept. Certains clients trouvent ce procédé contraignant et inhumain. Ils doivent eux même introduire pièces et billets dans l’appareil, nous sommes bien loin de la mamie qui confiait à la boulangère son porte monnaie pour lui prendre la somme nécessaire au règlement de sa baguette de pain…

L’autre atout majeur soulevait pas les propriétaires de caisses blindés est la diminution des erreurs de caisses voir des vols de caisse. En effet, le personnel ne touche plus jamais aux espèces, c’est la machine qui se charge de rendre la monnaie. Ainsi plus d’erreurs dans le rendue monnaie ou la subtilisation d’argent dans le tiroir caisse ! La machine est aussi capable de détecter les fausses pièces ou billets ! Les établissements équipés de monnayeur assurent que leur chiffre d’affaires augmente dans les quelques mois qui suivent leur équipement !

Enfin dernier point en faveur des caisses blindées est l’amélioration de l’hygiène. En effet, la boulangère qui n’a cesse de mettre ses mains dans le tiroir caisse puis de servir ses clients en pains et viennoiseries contaminent ces produits. Il est en effet démontré que les espèces sont un véritable nid à bactéries qui sont alors transmises des mains de la vendeuse à ces produits. Même cas de figure pour les établissements de restauration de petite taille sandwicheries, pizzerias… bien souvent le cuisiner est le seul dans sa boutique à préparer à la fois les commandes et à encaisser ses clients !

De nombreux éditeurs de logiciels de caisse enregistreuse pour restaurant ou autres commerces ont bien compris que ce marché se développe et travaillent pour interfacer leurs logiciels avec ces caisses blindées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *